Nous sommes en l'an 2180 d'un monde nommé Naphedium. Ce monde est pour ainsi dire en lien avec un monde virtuel, Arphentorna. Tous les ordinateurs du monde y sont connectés
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Viens là un peu espèce de pirate ! [PV Aky]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lillith
MB002 Génie de l'informatique
avatar

Attaques et techniques : Techniques de combat
Messages : 15
Date d'inscription : 02/04/2010
Monde principal : Naphedium
Armes : CLaymore
Pouvoir : No Virus Land

Code informatique
Objectifs: Protéger Arphentorna
Déviance: Hétéro
Rôle / travail:

MessageSujet: Viens là un peu espèce de pirate ! [PV Aky]   Lun 7 Juin - 15:46

(^^ Dans l'épisode précédent : ) La porte d'entrée de l'habitation se déverrouilla avec un *clic* caractéristique puis coulissa sur le côté à une vitesse excessivement longue avec une suintement excessivement exaspérant. Lillith avait ouvert la porte de son propre lieu de vie à sa manière habituelle : en piratant le système de sécurité. Elle ne faisait plus confiance au lecteur d'empreinte digital depuis la fois où elle avait dût faire test sur test pour assurer son identité parce que le lecteur avait analyser son empreinte comme étrangère, à cause des multiples coupures que recouvre quasiment toujours ses doigts à force de bricolage, et avait envoyé un message automatique au post de police local. Connaissant le système de sécurité par cœur, ce moyen était plus sûr. Elle entra donc l'air de rien,comme un petite fille innocente qui ne sort que lorsqu'elle a une bonne raison d'être momentanément absente, et pour cause elle avait bien fait étant donné que tout avait fonctionné comme prévu. À première vue toutes les pièces de la maison étaient recouvertes d'une fine couche de poussière grise, elle entendait au loin son père s'exclamer avec force que les murs et le sol auto-dépoussiérants les avaient lâchés, en vérité c'était un de ces multiples programmes informatiques de tests dont l'expérimentation avait été interrompu quelques années plus tôt par ses parents et qu'elle avait retrouvé dans son bazar. Vu toutes les expériences de ce genre qu'elle effectuait ils ne s'en souviennent la plus part du temps aucunement et il y a 10 % de chance que les conséquences du programme passent comme "accidentelles". Quoi qu'il en soit elle ne s'attarda pas et fila vers sa chambre sans rien ajouter. La porte s'ouvrit comme celle d'entrée mais en plus rapide, car en effet la jeune fille avait entre temps accéléré le processus, bien qu'elle ai dût changer quelques pièces trop peu puissantes cela avait augmenter la durée de vie des ses boutons poussoir qui commandent l'ouverture qui ne survivaient pas longtemps face à énervement de Lili face à la lenteur de la porte. Quoi qu'il en soit n'ayant aucune envie pressante ou vitale de bidouillage elle s'affala sur sa chaise de bureau soutenu par des petits réacteurs gravitationnels (elle n'avait malheureusement pas pût s'en procurer à intensité réglable mais s'était déjà ça) et se concentra sur son ordinateur. Elle fit un rapide petit tour sur le mini programme de surveillance d'Arphentorna qu'elle avait télécharger puis perfectionner pour le rendre plus fiable à ses yeux et plus agréable à utiliser et manipuler. Le logiciel lui signala immédiatement une petite dizaine de virus repartis sur tout les territoires, mais elle nota la présence de Naphediums virtualiser ou d'Aubediums à proximité qui ne semblaient pas en difficulté, pas besoin d'aller les aider. Du côté des interfaces de contrôle rien de bien neuf apparemment, les interfaces *Thunder*, *Snow* et *Earth* n'ont pas bougé depuis quasiment 3 mois, l'interface *Sea* lui avait été débarrassé des tentatives de piratage de la semaine dernière sur laquelle elle n'avait pas pût intervenir. Par contre du côté de l'interface *Fire*, il y a un intrus qui s'est déjà introduis dans le premier niveau de sécurité qui ne protège que les informations d'importance moyenne. Lillith soupira, qu'elle idée de pirater le territoire où il fait chaud à en crever, en tout cas il ne devait pas pirater souvent car il ne faisait aucun effort pour cacher quoi que ce soit. Elle introduisit la carte mémoire hexagonale contenant toutes ses informations concernant son processus de virtualisation dans la fente à cet usage et démarra automatiquement son programme de transfert. Tout se déroula comme prévu.

Son avatar virtuel se virtualisa directement à une centaine de mètres de la limite du périmètre autour de l'interface, en effet il est impossible de virtualiser directement dans la zone de l'interface. Juste une courte marche plutôt monotone sous une chaleur intenable à faire, d'un côté pourquoi ne pas plutôt pirater l'interface *Sea* ? Il est sous surveillance et l'intervention serais bien plus agréable . . . Quoi qu'il en soit elle ne se pressa pas tant que ça, l'intrus n'avançait pas très vite dans sa tâche, elle aurait tout de temps de le rejoindre.
Au bout de 5 minute sans croiser personne, pas même un Aubebdium dans le coin pour ne serait-ce que surveiller un peu les alentours, enfin bon ils doivent tous être en train de se soucier de leur vie quotidienne et des quelques virus à combattre, Lillith eut enfin l'intrus en contact visuel, en fait c'était plus une intruse. Une petite file d'environ 10 ans, peut-être même une petit peu moins. Il ne fallait pas non plus la sous-estimer : si son avatar virtuel arborait le physique d'une petite fille c'est simplement que ce dernier avait été déterminé alors qu'elle n'avait qu'une dizaine d'année. Il se pouvait très bien qu'elle ai en réalité 14, 26 ou 48 ans qui sait ? Enfin bon pour l'instant le plus important c'est d'être prête au combat car étant impossible de se dévirtualiser directement dans cette zone la pirate tentera sûrement une offensive visant à fuir ou juste la mettre hors d'état de nuire. La claymore produisit un petit suintement métallique discret en sortant du fourreau dorsale de la Lillith virtuelle mais l'autre ne remarqua rien, elle était bien trop absorbée par sa tâche, les mains effectuant diverses manœuvres dont elle semblait plus ou moins sûre sur l'écran tactile flottant et semi-holographique, parfois elle semblait trouver quelque chose d'intéressant et s'arrêtait, parfois elle semblait tâtonner dans les entrelacs compliqués de fichiers et de réseaux.
Ne tenant plus à attendre que l'autre remarque sa présence d'elle même, Lillith se mit en position de combat à 5 mètre de fille et l'apostropha :

- Toi espèce de sale pirate, de quel droit ose poser tes petits doigts d'amateur sur cet interface de contrôle ? Viens ici que je t'apprenne à rester à ta place !


Elle avait adopter un ton, plutôt agressif mais c'était plus fort qu'elle : elle ne supportait pas de voir quelqu'un tenter de s'attaquer à ce bijoux de l'informatique et du virtuel qu'est Arphentorna mais si en plus ce sont des gens encore moins expérimentés qu'elle qu'ils envois maintenant ça deviens du foutage de tronche tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquilina
ZI089 Mi-figue, mi-raisin
avatar

Attaques et techniques : Bouffée de chaleur ! et Phénix !
Messages : 26
Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 25
Monde principal : Naphedium
Armes : Cards ! (ses gants, en fait)
Pouvoir : Runes !

Code informatique
Objectifs: S'approprier la zone de feu, protéger Aprhentorna des autres pirates
Déviance: Bi
Rôle / travail: Combat à distance

MessageSujet: Re: Viens là un peu espèce de pirate ! [PV Aky]   Sam 12 Juin - 3:14

Tout allait comme d'habitude. Aquilina était partie de Lauquel, 2h avant le rendez-vous fixé avec Andrew, Yuki, Lania et Allema, ses "collègues" ou coéquipiers de virtualisation. Son équipe quoi. Comme ils vivaient tous à Urana, elle était la seule à vraiment se déplacer. Elle sortit de chez elle sans un regard à ses parents et à ses soeurs, trop occupés du reste pour prêter attention à elle. Marchant du plus vite qu'elle pouvait vers la gare, courant presque en fait, elle eut son train à la dernière minute, juste avant la fermeture des portes, et se glissa entre les personnes amassées pour trouver une place. Elle n'aimait pas les aérotrains.. On ne savait jamais s'il allait tenir en "lévitation" tout le long du chemin. Enfin si, on le savait, c'était oui, mais elle en doutait toujours. Elle arriva à Brocer une demi-heure plus tard, ce qui lui faisait une heure et demi d'avance. Suffisamment pour marcher jusqu'à Urana à un rythme à peu près normal. Elle se mit donc en marche et retrouva ses amis sur la place de la ville. Après une courte discussion, il fut décidé que ce serait Andrew aujourd'hui qui resterait sur Naphedium. Après un hochement de tête, il les virtualisa les unes après les autres, puis attrapa son micro et son casque avant de se tourner vers Akylína pour lui donner deux trois indications sur un autre virus à chasser que celui que les filles allaient trouver. Un virus qui avait échappé aux scanners et se situerait près de la zone de feu. Une excuse parfaite pour aller bidouiller dans l'interface. Elle lui fit un grand sourire et acquiesça. Oui, elle irait voir. Et plutôt deux fois qu'une. La lumière violette scanna ses données ADN, les comparant avec les multiples codes virtuels du réseau mondial, et une voix douce sortit de l'ordinateur "Données mémoires récupérées, code d'identification ZI089, chargement de 'avatar virtuel en cours... chargement des armes en cours... chargements des attaque, pouvoir et techniques en cours... Transfert de la séquence ADN". Andrew appuya sur un bouton en murmurant "transfert monde virtuel" et Aky fut aspirée dans le tube de virtualisation, disparaissant à son tour du monde réel.

Elle fut virtualisée tout au nord de la zone de feu, à la frontière feu-glace, au niveau des grands volcans.
-Andrew à quoi tu joues ?!
*Désolée Aky, je pouvais pas te virtualiser trop près de *Fire*, je te rappelle que les autres sont à la frontière sud, et je ne veux pas que vous vous croisiez*
-Mouais... Enfin bon, guide-moi, au cas ou je me tromperais de chemin.
*Le virus traine pas loin de l'interface à ce que disent les Aubebniums. Entre le centre commercial et *Fire*, en fait*
-Ok, j'y vais le plus vite possible !
Soupirant, elle s'élança à travers la zone. Elle passa aux alentours des lacs de feu, récupérant quelques centilitres dans une bouteille virtuelle, traversa les champs et arriva au centre commercial. Combien de temps s'était écoulé ? Elle n'en savait strictement rien... Il n'y avait personne à l'extérieur, ce qui était déjà anormal, mais il n'y avait personne non plus à l'intérieur. Et ça, c'était franchement mauvais signe. Elle entendit un bruit de combat derrière le centre commercial et accourut. Il y avait un garçon bizarre, aux cheveux plus noirs que noirs, et aux yeux, au contraire, totalement blancs, qui se battait contre une espèce de chose semi-invisible. Akylína pesta.
-Andrew, je t'envoie un visuel.
Dans le monde réel, elle entendit Andrew tomber de sa chaise.
*Ça c'est du virus ! Je te demande pas qui est le gars à côté, je suppose que tu n'en sais rien*
-Tu suppose très bien
*Bon, Utilise le phénix déjà. T'as toujours ton feu liquide ?*
-Toujours.
*Bon et bien go, princesse ! Détruit-moi ce monstre avant que d'autres rappliquent.*
Aquilina hocha la tête et se précipita en avant, appuyant à l'intérieur de sa main. "Cards !" Une série de trois cartes s'éjécta de son gants pour se lancer vers le monstre, le faisant chuter à terre. Le garçon la regarda quelques secondes puis se remit en garde.
-Phénix, puissance maximale...
Elle murmura à peine ces mots et se jeta sur le virus, l'assaillant de coups de poing et de pieds, de cartes et de bouffées de chaleur, se battant en collaboration avec le mystérieux garçons. Le virus finit par enfin disparaitre, et le garçon se téléporta ailleurs dans un grésillement. Haussant les épaules, Akylína coupa son visuel et reprit sa course vers *Fire*. Techniquement elle devait rejoindre les autres. Mais il lui fallait un ou deux codes de plus avant, pour s'approprier un peu plus la zone, comme chaque jour. Quand elle arriva à l'interface holographique rouge, elle posa sa main.
-Code ZZ488...
L'interface accepta le faux code sans broncher. Alors, de mains à peu près sûres, non pas du tout sûres en fait, elle déplaça divers panneaux de contrôle, ouvrant des fichiers, en fermant d'autres, déplaçant dans un coin ceux qu'elle regarderait plus tard. Elle travaillait tellement attentivement qu'elle n'entendit pas l'autre arriver. L'autre... Une défenseur, qui l'avait prise pour une vraie pirate. Hm... c'était mauvais pour elle ça.
- Toi espèce de sale pirate, de quel droit ose poser tes petits doigts d'amateur sur cet interface de contrôle ? Viens ici que je t'apprenne à rester à ta place !
Serrant les dents, Aquilina se tourna vers elle. Son arme avait l'air puissante. Oh et puis après tut, elle n'avait pas l'intention de se battre. Tournant la tête à droite à gauche, elle dissimula d'une main le téléchargement de données en cours, sans le stopper pour autant, et passa un doigt sur la zone d'activation de son arme. Il lui suffisait de presser un peu et elle tirerait. Elle espérait ne pas en arriver là. Murmurant "Runes !" elle fit apparaître les deux cercles autour d'elle et fixa l'autre sans broncher.
-Hm... je pense que tu fais erreur ma belle, je suis pas une pirate moi, je viens de détruire un virus il y a à peine cinq minutes... Enfin façon de parler parce qu'ici les minutes... Enfin bref... Andrew ?
*Oui ?*
Elle lui envoya un rapide visuel de son bras. Ça lui suffirait à comprendre : Recharge, au cas ou...
-Comment ça se passe dans la zone de foudre ?
Son ami ne répondit pas tout de suite. Il murmura juste un "Pas d'info" puis coupa la communication avec elle. Mauvais signe. très mauvais signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arphentorna.kanak.fr/
Lillith
MB002 Génie de l'informatique
avatar

Attaques et techniques : Techniques de combat
Messages : 15
Date d'inscription : 02/04/2010
Monde principal : Naphedium
Armes : CLaymore
Pouvoir : No Virus Land

Code informatique
Objectifs: Protéger Arphentorna
Déviance: Hétéro
Rôle / travail:

MessageSujet: Re: Viens là un peu espèce de pirate ! [PV Aky]   Sam 12 Juin - 20:33

Bien sûr, elle vient de détruire un virus pile juste avant l'arrivée de Lillith, comme par hasard. C'est vrai que c'est une parfaite excuse, une fois détruits un virus ne laisse aucune trace, quant au trace de combat elle sont souvent inexistantes ou effacées dans les plus brefs délais par le programme de base d'Arphentorna. En claire rien ne prouvait qu'elle disait vrai, et franchement Lillith préférait franchement rester prudente pour l'instant, son avatar virtuel bien qu'attendrissant pouvait cacher n'importe qu'elle femme sur une plage d'âge de 10 à 50-55 ans, et il ne faut jamais faire confiance aux inconnus c'est bien connus, et encore plus sur un réseau fonctionnant de façon à garde l'anonymat des utilisateurs, car oui elle avait un jour pris la peine de lire un panneau holographique de publicité choc sur les risque d'internet puis d'Arphentorna et ses parents lui ont répétés deux fois par jour durant les 2 premières semaines suivant sa découverte d'Arphentorna. Quoi qu'il en soit elle raffermit sa prise sur sa claymore et fixa la "jeune fille" avec dureté, apparemment elle ne faisait pas cavalier seul étant donné qu'elle parlait seule, ou plutôt qu'elle communiquait avec le génie de l'informatique qui l'a virtualisé, était-elle donc incapable de prendre des initiatives ? En tout cas la problème restait le même, elle était en train de trifouiller l'interface *Fire* et ça n'est jamais bon signe, de plus elle avait quelque chose à cacher sur l'écran alors quels indices lui faut-il de plus ? Elle était pas nette-nette, tout du moins sur ce coup là, et il ne fallait pas la laissé faire comme ça.
Avant d'engager un combat il faut toujours déterminer les atouts de l'ennemi le plus précisément possible. Tout d'abord elle ne semblait pas avoir d'arme apparente, donc elle est très probablement confondu avec ses vêtements virtuels, donc dans un accessoire. Si elle ne la trouvait pas rapidement l'effet de surprise pourrait être trop avantageux pour l'autre, pour l'instant elle ne voyait que deux possibilités : le collier ou les gants, les gants étant plus facile d'accès et plus maniable dans l'action il ne demeurait que très peu de doute, au moindre geste brusque de la petite il faudra se préparer à parer n'importe quoi venant de ces accessoires. Concernant son pouvoir elle n'eut pas beaucoup à attendre : elle l'invoqua rapidement, halo rougeâtre et cercles oranges/dorés, on pouvait supposer un pouvoir Élémentaire Feu, en claire elle avait l'avantage du terrain. En claire elle restait une adversaire de taille à ne pas sous-estimer.
Lillith fit quelques pas puis changea l'inclinaison de sa claymore pour obtenir une position à la limite de la défensive, nous dirons une position préventive. Comme ça elle pourra aisément choisir une attitude défensive ou offensive selon la réaction de la jeune fille. En fait c'est ça qu'elle adorait dans Arphentorna, dans une situation comme celle-ci elle est entièrement libre dans ses réactions contrairement aux jeux vidéos où on bourine sans réflexion ou bien où on peut faire pause à n'importe quel moment pour réfléchir. Elle se ressaisit et finit par lui dire sans changer son ton sûr et sec :

- Que tu ai exterminer un virus ou non, tu est en train de pirater Arphentorna même et je ne le permettrais pas.

"Surtout qu'il est fréquent de voir les pirates exterminer les virus des organisations adverses pour que le leur ne puisse que mieux agir en leur faveur . . . "

La fille ne réagit pas tout de suite elle marmonna quelque chose à propos du territoire de la Foudre en fixant son bras. Ça doit avoir quelque chose à voir avec le reste de leur groupe de terroristes virtuels, non pour l'instant c'était seulement du piratage mineur, mais les marche se franchissent vite. Lillith assura sa position de combat s'attendant à ce qu'un quelconque renfort ne fasse son apparition, ou à ce que la fille sorte une attaque redoutable en traitre, c'est bien le genre de ces êtres avides des ressources de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viens là un peu espèce de pirate ! [PV Aky]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens là un peu espèce de pirate ! [PV Aky]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chansons de pirate !
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arphentorna - Monde virtuel :: Arphentorna :: Territoires de l'Ouest - Feu :: Interface de contrôle *Fire*-
Sauter vers: