Nous sommes en l'an 2180 d'un monde nommé Naphedium. Ce monde est pour ainsi dire en lien avec un monde virtuel, Arphentorna. Tous les ordinateurs du monde y sont connectés
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Aquilina
ZI089 Mi-figue, mi-raisin
avatar

Attaques et techniques : Bouffée de chaleur ! et Phénix !
Messages : 26
Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 25
Monde principal : Naphedium
Armes : Cards ! (ses gants, en fait)
Pouvoir : Runes !

Code informatique
Objectifs: S'approprier la zone de feu, protéger Aprhentorna des autres pirates
Déviance: Bi
Rôle / travail: Combat à distance

MessageSujet: Histoire   Sam 27 Mar - 7:32

Histoire

En l'an 2027 (le septième jour du dixième mois) d'un monde nommé Naphedium, une jeune fille, Arphentorna Ortonson, créa un monde virtuel, géré par un ordinateur surpuissant. Cet ordinateur, que l'on nomme le Laen (du nom de son créateur Laen Ortonson, arrière-arrière-grand-père d'Arphentorna) se trouve dans une tunnel souterrain, à l'intérieur des sols d'une île nommée Camia.
Deux mois plus tard, la jeune fille créa dans son monde divers êtres vivants et créatures virtuelles, les Aubebnium(e)s étant la forme de vie la plus évoluée et intelligente. Elle administra son monde, enfermée seule dans son sous-sol, totalement coupée du monde réel. Elle les fit vivre et évoluer, inventer une technologie relative, leur implanta des croyances, créa des paysages et des territoires. Le tout dans l'espace confiné d'une seule et unique planète perdue dans le vide numérique. Les Aubebniums, entourés de tous ces codes volants autour d'eux, voulurent explorer ce qu'ils nommaient "l'espace sidéral". Ils créèrent des vaisseaux, et seule l'action d'Arphentorna sur ces vaisseaux les empêcha de quitter leur planète. Il était bien sûr strictement hors de question qu'ils quittent leur bulle virtuelle, aussi la jeune fille créa-t-elle un immense pare-feu, programmé à l'envers, de façon à ne rien laisser sortir. Ce programme prit la forme d'une gigantesque sphère violette, nouveau ciel de la planète. Cette apparition fit polémique, et les plus fanatiques annoncèrent la fin du monde, la colère de l'Être Supérieur. Mais comme rien ne se produisait de menaçant, ils reprirent leurs expérimentations. Et c'est là qu'il découvrirent quelque chose qui les stoppa net : tout être tentant de franchir la sphère violette se trouvait détruit. Leur nouvel objectif : la détruire, elle. Devant l'insistance de ces êtres, la jeune femme finit par créer un programme de délestage qui supprimait automatiquement, par un moyen quelconque, tout être parvenant à trouver le moyen de franchir le programme. Les plus terrifiés par cette "Puissance Supérieure" qu'elle représentait se suicidèrent, et elle dut faire face à une brutale baisse de la population. Mais hors de question que son petit monde entre dans le réseau mondial, ils pourraient faire des dégâts trop conséquent sur le web. Alors elle les laissa confinés dans leur monde. Elle passa pour ainsi dire sa vie derrière son écran, dix ans s'étaient passés entre la création du monde et celle de la sphère, même si l'évolution du monde s'était faite en accéléré (après tout, les habitants pensaient vivre depuis des siècles et des siècles). Elle régla finalement le temps pour 1 mois sur Naphedium = 1 an dans le monde d'Arphentorna.

Puis vint le jour où elle sortit pour la première fois depuis vingt ans. Ses cheveux, ses yeux, sa peau… tout en elle était devenu d'un blanc nacré à force de ne plus avoir pour seule lumière qu'un écran d'ordinateur. Elle quitta son île pour une semaine, ses parents tenant à ce qu'elle se marie, afin d'avoir des petits enfants. Elle se maria donc à l'âge de 33ans, pendant cette seule semaine loin de chez elle. Puis elle rentra à l'île avec son mari, ne dormant jamais et profitant de la nuit pour retourner sur son Laen, son mari ne devant en aucun cas découvrir son monde… Elle laissait parfois des somnifères dans sa nourriture pour pouvoir passer plus de temps sur son écran. Elle tomba enceinte à l'âge de 35 ans, mais ne cessa pas ses connexions, loin de là. L'enfant qui naquit fut certes un peu chétif, mais bien portant, et fit la joie de ses grand-parents. Grand-parents qui se le firent coller sur les bras la quasi-totalité du temps, désespérés de voir leur fille si accro à son ordinateur mais, ayant promis de garder le secret, ils n'en dirent rien à son époux. Ce fut quand elle tomba enceinte de son deuxième enfant qu'elle se retrouva malade, et clouée au lit. Impossible de se connecter, et ce pendant les neuf mois que dura sa grossesse. Et qui sait ce dont étaient capables les Aubebniums en neuf ans…
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Quand son enfant vint au monde, elle se jeta quasiment sur son ordinateur. Son programme pare-feu avait été totalement détruit, sans doute grâce à une aide extérieure car apparemment quelqu'un était entré dans son programme de monde. Enervée, elle créa un programme de défense et détruisit toutes les connections de l'étranger, maudissant ses parents et leur stupide mariage. Elle quitta son mari et lui refila la garde des enfants, lui expliquant de ne jamais revenir et de les confier à ses parents, mais jamais à elle, et retourna se cloîtrer dans sa pièce souterraine. Recréant de son mieux un autre pare-feu et le voyant de nouveau détruit, elle comprit que les Aubebniums avaient construit leur propre bulle virtuelle autour de leur monde, et qu'elle n'avait presque plus aucun contrôle sur eux. Elle ne pouvait même pas les détruire, ni les contrôler. Et ils se mirent en quête du réseau. Les voyant se déplacer dans l'agencement de chiffres, elle créa un programme lui permettant d'envoyer quelqu'un à l'intérieur de son monde.

Elle y envoya son premier enfant, sa fille Némésis Léthé Algea, qui ne put jamais en revenir, puis son fils Thanatos Makhai Momos, qui fut lui aussi contraint d'y rester, leur mère n'ayant pas encore mis au point de programme pour les en faire revenir. Pour plus de sécurité, elle y envoya également son ancien mari et l'effaça de la mémoire système. Comme ses parents étaient mort, elle n'eut pas à les effacer et cela la rassura. Némésis et Thanatos grandirent donc dans le monde virtuel en tant qu'Aubebnium, mis à part le fait qu'ils tentaient d'empêcher leur "confrères" de s'infiltrer dans le réseau. Ils inventèrent des légendes de monstrueuses créatures, annoncèrent qu'ils venaient du monde Supérieur mais ne parvinrent pas à les arrêter. Et ce qui devait arriver arriva : un virus informatique toucha le monde d'Arphentorna. Ses deux enfants, devant l'inaction de leur mère, comprirent qu'elle ne pouvait pas endiguer la menace, et se mirent à combattre le virus, composant mentalement des codes pour faire apparaître des armes. Les Aubebniums finirent par réellement croire qu'ils étaient des dieux, et se mirent à leur réclamer des tas de choses. Choses que les deux étaient incapables de leur donner…

Léthé et Makhai s'enfuirent dans le réseau et se connectèrent à un autre ordinateur, installant d'eux-mêmes une connexion à sens unique vers le monde d'Arphentorna. Mais les Aubebniums trouvèrent le moyens d'entrer eux aussi dans l'ordinateur, et bientôt se connectèrent à tous les ordinateurs de la planète, reliés à chaque système et accessibles depuis le net. Seuls les ordinateurs les plus puissant possédaient le pouvoir de virtualisation. Algea et Momos, ne vieillissant pas dans le monde virtuel, travaillèrent à un programme de matérialisation pour que n'importe qui puisse venir dans le monde virtuel. Mais il ne leur permit jamais de rentrer chez eux… Puis un jour, un énorme bug informatique dérégla leur système génétique, changeant totalement leur apparence et leurs souvenirs, et retirant également tout lien de parenté entre eux. En conclusion, ils étaient deux étrangers, et leur apparence ressemblait de moins en moins à une simulation d'ordinateur. Leurs corps prenait un aspect d'êtres réels… et ils perdaient au fur et à mesure leurs pouvoirs. Au début, se souvenant encore qu'ils avaient été frère et sœur, même s'ils ne l'étaient techniquement plus, ils se contentèrent de se battre côte à côte face aux virus informatiques qui les assaillaient de plus en plus…

Némésis et Thanatos finirent par se rendre compte qu'il y avait un énorme problème dans le réseau mondial. Les pirates informatiques, désormais reliés directement au monde d'Arphentorna, s'introduisaient dans le système pour voler diverses données. Données système, programmation… En fait, ils cherchaient à s'approprier le monde, pour profiter de tout ce qu'il pouvait apporter : technologies avancées, armées matérialisables… Et la seule chose qui les en empêchait, outre le programme défensif installé par Arphentorna, c'était la présence de ses deux enfants dans le réseau. Les deux Ortonson, en effet, luttaient de leur mieux pour protéger le monde virtuel des pièges informatiques, s'associant, oubliant peu à peu qu'autrefois, dans le monde réel, ils étaient nés de la même mère, au fur et à mesure que leur aspect changeait. Devenus légendes dans leur monde, leur lien finit par être oublié par tout le monde, tandis que des sentiments plus que fraternels commençaient à naître entre ceux qui n'étaient plus désormais que des amis… Le virus avait un effet dévastateur sur leur mémoire, et ils finirent même par oublier qu'ils avaient été réels… Leurs apparence instables finirent par se stabiliser, après trente ans. Et ils recommencèrent à vieillir… Leur âge était pour le moment à peu près le même que le jour de leur virtualisation : 16ans pour Thanatos et 20 pour Némésis.
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Ne se ressemblant pas du tout, et n'ayant aucun lien de parenté "génétiquement" parlant, ils oublièrent purement et simplement qu'ils étaient les enfants de la créatrice, mais continuèrent de se battre contre les virus, leurs pouvoirs totalement annihilés n'ayant pas fait disparaître les objets et armes qu'ils avaient déjà créés. Léthé oublia jusqu'à son nom de famille, pensant s'appeler Némésis Léthé Algea Equauza. Pour dire comme leur lien de parenté s'était effacé…

Les deux frère et sœur, qui n'en étaient plus, devenus très bon amis et plus si affinités, commencèrent à se rapprocher l'un de l'autre. Combattant toujours côté à côte, ils s'installèrent dans des bulles habitations voisines dans le monde d'Arphentorna, se retrouvant tous les jours pour traîner ensemble, en général aux alentours d'un parc. C'est dans ce même parc que naquit leur histoire d'amour. Alors qu'ils s'amusaient ensembles, et sous la chaleur oppressante, Makhai retira son haut et Léthé sa veste, et ils continuèrent de traîner, laissant leurs vêtements sur un ban. Alors qu'ils se trouvaient à la première entrée du parc, la pluie se mit à tomber, et ils commencèrent à grelotter. Momos réchauffa sa grande sœur dans ses bras, et ce fut elle qui saisit tendrement son visage pour l'embrasser. Ils vécurent ensembles pendant un an, puis de cette liaison naquit Philyra Caliope Aphrodite Ortonson. Et c'est à la naissance de celle-ci qu'ils retrouvèrent la mémoire, se souvenant tout à coup de leur transfert sur Arphentorna, de leurs combats, du virus, de leurs métamorphose, de leur liaison… Le fait qu'ils aient oublié leur lien de parenté et que leur génome l'ait également oublié leur servit d'excuse, mais personne dans le peuple n'avait retrouvé la mémoire. Ils élevèrent Philyra ensembles, mais cessèrent leurs étreintes amoureuses, malgré le profond amour qu'ils ressentaient. Ce fut leur fille qui les poussa à se remettre ensemble, prétextant que comme ils n'étaient plus frère et sœurs et qu'ils avaient déjà eu une fille, il était inutile de se retenir… C'est ainsi que naquit son petit frère Hypnos Logoi Lomos Ortonson. La famille Ortonson existe encore aujourd'hui, malgré que ces êtres réels aient commencé à vieillir comme des habitants à part entière du monde virtuel. Hypnos et Philyra eurent cinq enfants, qui eurent eux-mêmes des enfants entre eux. Famille de dieux du monde, la famille Ortonson reste la seul à posséder toutes les clefs du monde virtuel, le savoir et les pouvoirs… Qui dit famille de dieux dit inceste, et c'est la nature de la totalité de leur liaisons amoureuses, bien qu'il soit arrivé à certains d'entre eux de se lier avec des personnes virtuelles, jamais aucun enfant ne put naître de ces unions… Quant au Laen, Inaccessible, il gère son monde virtuel dans la plus grande autonomie. On n'a plus aucune information concernant Arphentorna, mais le monde virtuel porte désormais son nom…
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arphentorna.kanak.fr/
 
Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arphentorna - Monde virtuel :: Règles et contexte-
Sauter vers: